L’enfance

Spécialisé Hypnose & Enfance, mon cabinet accueille les enfants à partir de 4/5 ans. La séance d’hypnose est évidemment adaptée à l’enfant (durée plus courte, approches adaptées…). Les adultes référents pour l’enfant, les parents, sont accueillis dans mon cabinet de consultation avec l’enfant, puis l’enfant reste seul avec moi pour une durée qui dépend de son âge. Dessin, blason familial, jeux, outils de systémique structurale, induction adaptée à l’enfant, travail hypnotique court avec dialogue constant avec l’enfant… sont mis en œuvre en fonction de la problématique.

Un enfant qui vit un moment insécure de construction, qui manque de confiance, peut manifester des émotions fortes et incontrôlées (pour reprendre la maîtrise mais qui risquent de le couper de la réponse qu’il attend sans le savoir), des refus (qui le rendent encore plus dépendants que l’échange), des phobies (avec un déplacement parce qu’elles cachent une autre peur : celle d’être abandonné ou au contraire « absorbé » par son entourage). L’enfant est extrêmement sensible à l’environnement dont il est dépendant, c’est pourquoi l’approche systémique est d’un grand secours combinée à l’hypnose qui contourne le symptôme pour « interroger » l’émotion et le corps, ce qui est « à dire » et que l’enfant souvent ne sait pas exprimer avec des mots.


La puberté inaugure la fin de l’âge d’or de l’enfance, avec ce sentiment diffus de « l’unité perdue de l’enfance », avec sa « trahison du corps qui échappe ». Alors que la personne pré-adolescente commence à s’interroger sur la relation à ses géniteurs et sur ce qu’elle a reçu, elle se rend compte qu’elle n’a encore pas choisi ce qu’elle est en train de devenir. Période de contradictions où elle voudrait conserver des liens d’attachement (et parfois s’y agrippe) tout en manifestant une distance nouvelle (les refus d’effusion, plus de pudeur, la tristesse du miroir…) et une tentative de liberté qu’elle peut se choisir. La puberté force à rebattre les cartes de l’existant et de l’existence en germe, de l’acquis et l’inné, et on n’est plus sûr de rien, précédant déjà cette nouvelle naissance qu’incarne l’adolescence.


Adolescence

L’adolescence met au défi de savoir attendre (alors que l’impatience domine) qui est pourtant la condition de la liberté de choisir sa voie, sa place, son héritage (« la liberté comme épreuve »). La tentation est grande pour certains ados insécures de tout saccager, ou plus subtilement d’abîmer, d’égratigner, par touches, ce qui est précieux au regard des adultes Par nécessité de se différencier, mais aussi par peur de décevoir ! Or, changer c’est prendre le risque d’être déçu. La peur de gagner en autonomie se dispute à la peur de perdre définitivement la stabilité de l’enfance. En d’autres mots, les liens sont devenus menaçants pour l’autonomie autant qu’ils en ont un besoin accru pour se construire. L’instabilité est la condition même de l’adolescent.e, et en même temps la clé de cette période. C’est pourquoi les adultes doivent créer un climat émotionnel favorable, et poser des limites auxquelles se fier.
Un.e adolescent.e se confronte à la peur du vide, de l’ennui, et doit gérer la séparation, et au final affronter la solitude intérieure fondamentale de tout être. Comment avoir confiance en l’autre et en soi ? Sortir de l’hostilité, de la grogne ou des provocations, quand la peur du débordement émotionnel qui sommeille affleure à tout moment ?

L’attente adolescente appelle des réponses et des occasions de rencontre avec des adultes.

Philippe Jeammet

Les troubles chez l’enfant :

  • Dyslexie, Dyspraxie, Dysphasie
  • TDAH
  • Difficultés d’apprentissage
  • Estime de soi
  • Précocité
  • Troubles du sommeil
  • Colères, refus
  • Peurs, angoisses et phobies
  • Énurésie

Dès la puberté :

  • Difficultés relationnelles
  • Troubles alimentaires
  • Compulsions
  • Estime de soi
  • Addictions
  • Isolement
  • Réactions émotionnelles débordantes
  • Angoisses
  • Phobies
  • Insomnies
  • Réactions physiologiques (maux de ventre, peau, fatigues…)
  • Procrastination
  • Difficultés scolaires
  • Concentration, Mémoire

Accompagnement des hauts potentiels.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s